17
fév
12

Le complexe d’imposture

Un jeune patient se plaint l’autre jour à la fin de sa consultation. Surpris je lui demande ce qui ne va pas.

* Par souci de confidentialité, j’appellerai mon patient Mickey *

Tu sembles songeur… Y’a-t-il quelque chose qui ne va pas Mickey?

Le mec me dit qu’il vient de fêter son anniversaire.

Visiblement il n’a pas l’air de se réjouir d’avoir 28 ans. Du haut de ma quarantaine, je l’écoute un peu amusé se plaindre du fait que sa vie va de plus en plus vite et que les années défilent. Je lui confirme que ça n’est pas prêt de ralentir malheureusement.

Il me dit ensuite que ce qui l’ennuie le plus c’est qu’il n’a pas l’impression de faire son âge, qu’il a plutôt 20 ans dans sa tête, qu’il a l’air d’être un imposteur avec ses 28 ans.

J’ai déjà longuement parlé des imposteurs dans un article d’une grande subtilité, mais il me semble important de revenir sur ce sujet tant le complexe d’imposture n’est pas un sentiment isolé. Nous sommes nombreux à le ressentir.

Par exemple, les minettes du XVIe qui arpentent les rues comme si elles faisaient partie d’un défilé de mode, le menton fier… ces minettes qui n’ont souvent que leur petit cul pour elles… elles aussi nourrissent secrètement des complexes dans l’intimité de leur chambre!


Les contractuelles, sans pitié pendant leur service, ont parfois du mal à se regarder dans une glace à la fin de leur journée de travail.

Whitney Houston aussi se posait beaucoup de questions sur son talent. Elle s’en posait trop. Résultat aujourd’hui elle est morte.

Et c’est dommage parce qu’elle était talentueuse quand même. (cf Bodyguard)

La preuve : si elle n’avait pas été aussi talentueuse, Gainsbourg n’aurait pas voulu la sauter…

Gainsbourg n’aurait jamais dit I want to fuck you à Armande Altaï par exemple. Et c’est pas qu’une question de couleur de peau.

Ah Gainsbourg et sa sensibilité d’artiste…

Tiens… Gainsbourg, il n’avait pas le sentiment de tromper son monde non plus peut-être?

Non parce que jusque là on ne se parle que de gonzesses.

Mais les mecs doutent aussi. Faut pas croire que Arthur s’est jamais posé de questions.

Palmade et Laroque qui reviennent au théâtre, vous croyez qu’ils n’ont pas de raison de se poser des questions?

Et Obispo qui fait Adam & Eve la seconde chance, c’est pas un escroc peut-être?

Il y a les super héros aussi. Il est loin le temps de Superman et de ses certitudes. Aujourd’hui Batman s’interroge.

Se sentir comme un imposteur, cela tient souvent à une haute opinion qu’on a de soi-même. Le problème c’est que cette opinion, souvent un peu trop haute, finit souvent par ne plus être en phase avec l’image objective que nous renvoient les autres…

* mais qu’est-ce que l’objectivité? *

Par exemple, dans la mesure où j’estime que mon boulot c’est de sauver des vies et pas d’être original, je n’ai pas du tout l’impression d’être un imposteur quand j’emprunte à Boulet la blague d’appeler mon patient Mickey.

Boulet avait d’ailleurs certainement du emprunter cette blague à quelqu’un d’autre. Ça fonctionne comme ça depuis des années…

On est tous un peu l’imposteur d’un autre.

Prenons d’autres exemples :

Le mec du MK2 qui détache les billets, est-ce qu’il a l’impression d’être un imposteur? Son boulot c’est déchirer des billets et de dire "Salle 6" (ou "Salle 8") Il vérifie même pas si les cinéphiles sont les titulaires de la carte illimitée qu’ils présentent… Je veux dire… le mec est même pas forcé de rajouter "bon film" quoi! Et ben ce mec qui bosse au chaud, sans clients qui le harcèlent parce que leur migraine passe pas… quand ce mec rentre le soir, que sa nana lui a préparé à manger et qu’il a encore le culot de lui demander si elle pourrait faire la vaisselle, ne se sent-il comme un imposteur?

Quand Sarkozy promet que ceux qui travailleront plus gagnerons plus se retrouve 5 ans plus tard avec un taux de chômage record, n’a-t-il pas un peu le sentiment d’être un imposteur?

Quand Dave Pearson, l’arbitre de France-Irlande décide d’annuler le match à la dernière minute, sans penser à tous ces Irlandais qui ont fait le déplacement pour l’occasion, n’a-t-il pas le sentiment d’être un imposteur?

Faut pas croire, on peut tous se poser des questions. Après tout est une question de conscience. Il faut apprendre à vivre avec soi même, un peu comme les grosses qui se disent bien dans leur peau, et réussir à se convaincre que la vie est une grosse imposture de toute façon.

Alors autant  dire que quand certains me taxent d’imposteur parce que je soigne tout et n’importe quoi à coups de Doliprane, à 89,90 euros la consultation… ça m’empêche pas d’être parfaitement en paix avec moi même.

About these ads

0 Responses to “Le complexe d’imposture”



  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Si un cochon à réussi à devenir berger, un docteur peut bien devenir avocat!

Articles les plus consultés

Les articles à succès


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.